Découvrez les faits marquants du marché de l’art en 2020

Découvrez les faits marquants du marché de l’art en 2020

2020 fut une année turbulente dans le monde entier, surtout à cause de la crise liée au coronavirus. Cependant, dans le monde de l’art, l’année 2020 fut inédite et à couper le souffle. Que ce soit les maisons de vente ou les artistes, cette année écoulée fut une année originale et pleine de surprise.

Hockney David vends pour 27 millions d’euros son fameux « The splash »

L’artiste britannique David Hockney a marqué le début de cette année avec une vente exceptionnelle d’une de ses œuvres, The Splash. L’œuvre en question a été vendue par Sotheby’s Londres pour une somme coquine de 27.4 millions d’euros. Il faut préciser que cette même œuvre en 2006 fut évaluée dans les mains d’un commissaire-priseur à 3.9 millions.

Un T-REX ou plus précisément le squelette d’un T-REX fut vendu pour une somme extraordinaire de 31.8 millions de dollars

En octobre 2020 une œuvre historique et de paléontologie estimée par Christie’s New York entre 6 et 8 millions de dollars quelque temps en arrière fut vendu à une somme importante de 31.8 millions de dollars. Ce squelette à une longueur de 12 mètres avec 4 mètres de haut. Il faut préciser que ce squelette est fort d’un nombre de 188 os et est vieux de plus de 80 millions d’années.

Une œuvre d’art volé dans un musée : une œuvre du célèbre Van Gogh

Au cours d’une effraction au cours de la nuit du 30 mars 2020, le Singer Museum au Pays bas situé précisément à Laren, a perdu une œuvre de grande valeur. Chose encore plus étonnante, cette même œuvre fut volée 167 ans, jour pour jour en arrière, il s’agit du 30 mars 1853. Cette œuvre du célèbre Vincent Van Gogh est considérée comme une œuvre maudite. Et jusqu’à ce jour, elle est n’est pas encore retrouvé.